Les “Emplois francs+” pour les foyens

Vous cherchez un emploi, vous avez moins de 26 ans et vous résidez à Sainte-Foy-la-Grande?
Parlez à votre futur employeur de l’aide ” EMPLOI FRANC + ” et apportez un avantage financier à votre futur employeur:

  • 17 000 € sur 3 ans pour un recrutement en CDI : 7 000 € la 1ere année, puis 5 000 € les deux années suivantes ;
  • 8000 € sur 2 ans pour un recrutement en CDD de 6 mois minimum : 5 500 € la 1ere année, puis 2 500 € l’année suivante.
    Votre embauche en CDD d’au moins 6 mois ou en CDI peut donner droit à une aide financière pour votre employeur. Cette aide peut être un plus pour vous démarquer d’un autre candidat.

Quelles sont les conditions à remplir pour être recruté en emploi franc ?
Quel que soit votre âge, votre niveau de diplôme ou votre rémunération, vous pouvez être embauché en un emploi franc si vous remplissez les trois conditions suivantes :

  • résider à Sainte-Foy-la-Grande à la date de signature du contrat de travail.
  • être demandeur d’emploi inscrit à Pôle emploi ou être suivi par une mission locale ;
  • postuler sur un CDD d’au moins 6 mois ou un CDI.

C’est votre lieu de résidence qui compte et pas l’adresse de l’entreprise ou de l’association qui vous recrutera.

Si l’embauche se concrétise, vous devrez fournir à votre employeur :

  • une attestation d’éligibilité mentionnant votre adresse (vous pouvez vous la procurer sur votre espace personnel Pôle emploi, auprès de votre conseiller ou de votre mission locale) ;
  • un justificatif de domicile.

Votre employeur devra effectuer une demande d’aide en utilisant le formulaire disponible sur https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emplois-francs/
Il devra l’envoyer à Pôle emploi au plus tard 3 mois après la signature de votre contrat de travail.

Vous êtes employeur et vous souhaitez attirter les candidats éligibles “EMPLOIS FRANCS”?
Rajoutez une mention dans votre offre d’emploi telle que : « Dans le cadre du dispositif expérimental “Emplois francs”, à compétences égales, priorité aux candidatures des demandeurs d’emploi qui résident dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ».